Lissage japonais : abîme-t-il les cheveux ? [AVIS]

Par Lucie / 14 décembre 2018
Lissage japonais - A Un Cheveu

Pourquoi tous les coiffeurs ne sont-ils pas comme Yuko Yamashita ? L’experte japonaise en lissage du cheveu l’a compris très tôt : d’après son site, seulement 5% des femmes sont satisfaites de leurs cheveux au naturel et 75% des femmes aux cheveux frisés se battent au quotidien pour les discipliner.

Elle a donc créé la technique du « Yuko System », plus communément appelée Lissage Japonais. Ce traitement capillaire, qui a fait le tour des salons de coiffure du monde entier, soulève aujourd’hui des questions quant à ses effets sur la nature même du cheveu et les risques encourus sur le long terme.

En effet, face à des résultats proches de ceux des défilés de mode, nos esprits sceptiques et torturés ne peuvent s’empêcher de questionner : Le lissage japonais est-il une technique réellement miracle ou abîme-t-il fondamentalement les cheveux ?

Techniquement, comment ça marche ?

La première info à retenir sur le lissage japonais est que, contrairement aux idées reçues, il ne contient pas d’éléments toxiques. Comme le décrit la clinique du cheveu Centre Clauderer, sa composition s’apparente à celle du défrisage thiolé dont la technique se déroule en trois étapes :

  • La phase de réduction : Une crème à base d’ammoniaque, d’acide thioglycique et de protéines de soie permet de rendre le cheveu plus élastique et ouvre les cuticules pour modification en profondeur de la nature interne du cheveu ;
  • La phase de lissage : Se fait à l’aide d’un fer à lisser. Ici il s’agira de plaques céramiques ionisantes ;
  • La phase de fixation : Un soin fixateur lisse et scelle les cuticules dans leur nouvelle forme pour un fini raide et robuste.

L’unicité du lissage japonais réside alors dans son procédé méticuleux et grâce à l’utilisation de plaques chauffantes en céramique.

Lissage japonais réalisé dans un salon - A Un Cheveu

De la théorie à la pratique : des heures de travail

La technique du lissage japonais dure entre 4 et 8h en fonction de votre type de cheveu. Afin de savoir à quoi vous attendre pendant ces longues heures de bichonnement, voici le traitement standard ici détaillé :

Tout d’abord le coiffeur procède à un diagnostic de vos cheveux. Ce diagnostic est primordial, car il détermine si le soin est réellement adapté à votre chevelure et quelle sera la longueur des temps de pause.

Ainsi commence alors la cérémonie :

  • Application du produit réducteur mèche à mèche sur cheveux propres, secs et lissés au préalable ;
  • Temps de pause variable entre 15 et 45min. Pendant ce temps, le coiffeur vérifie l’élasticité de vos cheveux et masse légèrement le produit ;
  • Lavage du produit, séchage et lissage avec plaques chauffantes céramiques ionisantes ;
  • Application du lait fixateur. Temps de pause additionnel ;
  • 3ème et dernier shampoing suivi d’un séchage et coiffage sans brosse (aux doigts).

Une fois sortie du salon, vous devrez ensuite veiller à éviter toute source d’humidité, et ne pas « déformer » le lissage avec des accessoires: on évite les queues de cheval, les serre-têtes et barrettes… le tout pendant 72h.

Pour entretenir, on se lave les cheveux avec un shampoing doux uniquement, sans hydroxyde de sodium.

Processus en vidéo (et un avant/après) :

Un résultat impressionnant

C’est ce qu’on appelle un avant après bluffant. Les avis sont univoques, les cheveux sont réellement transformés. Outre les baguettes de tambours, le cheveu est soyeux, fort et doux. Et c’est parti pour 6 mois ! Le lissage japonais offre donc un résultat radical, efficace et surtout per-ma-nent.

Exit l’utilisation du fer à lisser tous les 2 jours, vos pointes ne sont plus brûlées au quotidien.

Encore mieux, vous pourrez enfin voyager léger vers les pays au climat humide et ne paniquerez plus si vous avez oublié votre parapluie, le lissage japonais résiste à l’eau !

Lissage japonais avant après - A Un Cheveu

D’où vient alors ce scepticisme ambiant ?

Qui dit résultat permanent, dit forcément prudence. Il s’agit de ne pas se tromper de voie, surtout si notre cheveu n’est pas le client idéal à ce traitement.

Le lissage japonais conviendra parfaitement aux cheveux sains, épais, naturellement bouclés ou frisés, et colorés dans une certaine mesure. En revanche, les cheveux fins, fragilisés, méchés et même crépus devront passer leur chemin et s’orienter vers des techniques de lissage plus nourrissantes et non définitives telles que le lissage brésilien ou les défrisants alcalins pour éviter le risque de voir leurs pointes s’assécher sur le long terme.

Le diagnostic de votre coiffeur est donc l’étape essentielle au bon déroulement du lissage afin d’obtenir les résultats les plus satisfaisants, mais surtout les plus sains. De même, si vous avez eu recours à un autre type de défrisage quelques mois avant votre visite, vous devrez sûrement rentrer chez vous bredouille.

Enfin l’inconvénient principal du lissage japonais est bien entendu le prix. Comptez entre 300 et 800euros encore une fois en fonction de votre type et longueur de cheveux. Pour plus de tranquillité lorsque les racines commencent à repousser et éviter les frisottis sur le haut du crâne, il faudra compter 2 sessions par an. Un budget donc, mais qui selon certaines, offre un gain de temps non négligeable.

Les alternatives : kits lissage japonais maison

Suite au succès des lissages japonais en salon de coiffure, de nombreuses marques ont lancé leurs propres kits maison pour vous aider à vous rapprocher au maximum du résultat espéré à moindre coût.

Vous pouvez choisir de passer par la marque japonaise de référence en cosmétique :

Il existe de multiples kits pas chers en vente libre pour réaliser son propre lissage japonais à la maison. Toutefois, il s’agit d’un mode opératoire long et compliqué, et il est grandement recommandé de passer par un professionnel, voire un spécialiste de la technique même du Yuko system, pour avoir des résultats optimaux avec des ingrédients non nocifs qui n’abîmeront pas vos cheveux.

Et les hommes dans tout ça ?

La technique du lissage japonais pour homme est également une solution si vos cheveux suivent les mêmes propriétés que celles énoncées ci-dessus, sans oublier une longueur d’au moins 4cm.

À vrai dire, seules les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les enfants de moins de 15ans ne pourront pas avoir accès à cette technique de lissage.

Alors le lissage japonais, vous vous lancez ?

Outre le prix et la méticulosité du traitement, il y a une vraie question déontologique qui résonne dans l’utilisation du lissage japonais. En modifiant en profondeur la structure interne des cheveux, le Yuko System opère comme une chirurgie esthétique du cheveu qui rend le procédé irréversible, et par extension, modifie également la structure de votre visage. Il s’agit de prendre une décision qui ici devra vous assurer non seulement d’améliorer votre quotidien, mais aussi, de ne pas regarder en arrière avec nostalgie.

Pour celles qui sont prêtes à faire un premier pas, mais moins radicales, il existe aussi des alternatives temporaires aux résultats aussi bluffants telles que la brosse lissante, le lisseur vapeur et bien entendu, le fameux lissage brésilien.


Vous pouvez trouver sur notre site de nombreux articles concernant la coiffure. L’idéal est de vous inscrire à notre newsletter et nous suivre sur Facebook, Twitter,… pour être informé des nouveaux articles sur le sujet.

À propos de l’auteur

Lucie

Auteur sur A Un Cheveu

2comments

Laissez un commentaire :


9 Partages
Partagez8
Enregistrer1
Tweetez
+1